Le FMI note l’importance du partenariat public-privé..

En dépit de la chute vertigineuse des cours du pétrole, le secteur bancaire en Algérie reste bien capitalisé.

C’est du moins le constat établi par le Fonds monétaire international qui souligne dans son dernier rapport semestriel sur les perspectives économiques de la région Moyen-Orient, Afrique du Nord, Afghanistan et Pakistant (Moanap), la résistance du secteur financier au choc pétrolier. Lire la suite…Le FMI prévoit une baisse de 0,8% de la croissance en 2018

siege-fmi-02_861771_679x417